Stand-Up Meeting ou Daily Scrum
Le Stand-Up Meeting (ou Daily Scrum) est un point informel qui se tient tous les jours debout et à la même heure (autour d'un café par exemple).
En présence du Scrum Master, durant le Stand-Up Meeting chaque membre de l'équipe aborde les points suivants :
  1. 1.
    Ce qu'il a fait depuis le dernier Stand-Up Meeting.
  2. 2.
    Ce qu'il prévoit de faire en attendant le prochain Stand-Up Meeting.
  3. 3.
    Les difficultés rencontrées.
La durée maximum du Stand-Up Meeting est de 15 minutes.
Les objectifs du Stand-Up Meeting est :
  • d'encourager la communication dans l'équipe,
  • d'éviter l'isolement des développeurs et donc les blocages et la complexité artificielle,
  • de déceler rapidement des difficultés potentielles,
  • de détecter quand un membre de l'équipe à besoin d'aide,
  • de décider de changer de paires dans le cas du Pair Programming,
  • de propager la connaissance dans l'équipe,
  • de réfléchir rapidement et en groupe à des besoins de conception, d'architecture,
  • d'éviter d'avoir à organiser des réunions supplémentaires dans la journée.
Le Stand-Up Meeting n'est pas un compte-rendu.
Malheureusement, de nombreux Stand-Up Meetings se déroulent sous forme de compte-rendu au Scrum Master ou Lead Developer ou autre.
Il faut absolument éviter cela et ne pas perdre de vue les objectifs du Stand-Up Meeting décrits ci-dessus. Le Stand-Up Meeting doit être un échange de groupe.
Dans certaines équipes, les Stand-Up Meetings durent rarement plus de 5 minutes car grâce au Pair Programming, au changement régulier des paires, aux outils de tracking, il n'est plus nécessaire de rappeler (ou à la rigueur cela se fait plus rapidement) ce qui a été fait et ce qui est à faire car tout le monde est déjà au courant.
De même, tout le monde n'est pas obligé de parler et à tour de rôle car si le travail a été fait en Pair Programming, cela évite les phrases du type "euh, même chose que Michel".

A éviter

  • Evitez de dépasser la durée maximum (15 minutes) du Stand-Up Meeting !
  • N'annulez jamais les Stand-Up Meeting !
    • Dans le cas où les Stand-Up Meeting durent longtemps, il faut apprendre à les raccourcir plutôt que d'en organiser un tous les deux ou trois jours.
    • Le Stand-Up Meeting à lieu au même endroit et à la même heure même si seulement deux personnes sont présentes et que les autres ont simplement du retard.
  • Ne rédigez pas de rapport de Stand-Up Meeting !
  • Evitez les écrans (ordis, smartphones, tablets, projecteurs, etc...) sauf peut-être un snapshot de l'état actuel de l'Sprint Backlog.
  • Evitez le chronométrage individuel !
    Le Stand-Up Meeting doit rester informel et si certains sont plus bavards que d'autres, l'équipe peut décider de laisser les bavards parler à la fin tout en les encourageant à respecter le timeboxing.
  • Evitez le "totem" de parole ! Le token de parole est un objet que l'on passe d'une personne à l'autre pour indiquer qui a la parole. Cela permet à tous les membres de parler et d'éviter les interruptions or un bon Stand-Up Meeting est celui où il y a des quelques interruptions car cela signifie que les autres s'intéressent au sujet. D'autre part, comme indiqué plus loin, avec un Spring Goal convergeant, tout le monde n'est pas obligé de parler.
Copy link